10 conseils pour un dressing homme éco-responsable

Ces dernières années, l’écologie est devenue l'un des sujets les plus préoccupant de nos sociétés modernes. Bien que de nombreuses initiatives liées à la consommation aient vu le jour dans divers domaines, il ne s’agit encore que de prémisses.

De plus en plus de personnes souhaitent consommer de manière plus respectueuse et réfléchis, c'est pourquoi nous partageons dans cet article quelques conseils pratiques afin de d'opérer la métamorphose de votre dressing tout en douceur !

 

Pourquoi passer à un dressing éco-responsable pour homme ?

La mode pollue énormément, en effet, elle émet 10% des émissions mondiales de carbone et produit à elle seule plus de 20 % des eaux usées de la planète. Ajouté à cela l’emploi du plastique, la sur-fabrication ainsi que l'exploitation massive de ressources et de personnes, le monde de la mode fait de plus en plus polémique et est régulièrement pointé du doigt. Si pour beaucoup se tourner vers une mode éthique relève d’une mission impossible, voici quelques conseils pour avoir un dressing masculin 100% éco-responsable

 

Comment se créer un dressing éco-responsable pour homme ? Nos 10 meilleurs conseils

Ne pas vider tout son dressing !

Lorsqu'il s'agit de créer un dressing éco-responsable, il vient souvent à l'idée de jeter tous les vêtements qui ne respectent pas les critères ou qui sont issus de la fast-fashion. Mais en réalité, c'est une grosse erreur (et c'est pour ça qu'on l'a mise en première) ! S'inscrire dans une démarche éco-responsable sous-entend d'utiliser et ré-utiliser des vêtements que l'on a oubliés ou pense inutiles. 

La première chose à faire est de sortir vos vêtements et de les séparer par catégories : les vêtements pour le travail, ceux qu’on met tout le temps et les autres. Ce sont uniquement ces derniers qui vont faire l’objet d’une remise en question...

Mais avant toute chose, il est important de ne pas négliger le fait de redécouvrir votre dressing. Peut-être que certains vêtements dont vous ne vous souveniez plus peuvent être source d'inspirations pour de nouveaux look !

Il n’est pas nécessaire de se séparer d’un vêtement que vous aimez uniquement parce qu’il n’est pas réalisé en coton bio ! Jeter quelque chose encore en état de marche est tout sauf éco-responsable ! Gardez les vêtements utilisés, vous vous en séparerez lorsqu’ils seront abîmés ou plus à votre goût !

Pour les autres, vous avez l’embarras du choix : les donner à des associations, les vendre ou les réutiliser en tant que chiffons voir en éponges lavables (si vous avez des talents de couturiers). Durant ce processus, la difficulté résidera dans les vêtements « attachants », ces vêtements qui séjournent à l’année dans la penderie mais qui restent car il s’agit de cadeaux, de MAIS ou de SI : « Mais si je vais à un mariage », « si mon autre chemise se déchire ». Ne vous cherchez pas d’excuses ; à partir du moment où un vêtement n’est pas régulièrement utilisé ou qu’il n’a pas de valeur sentimentale, il n’a pas sa place dans votre dressing.

La mode au ralenti (Slow Fashion)

À l’heure actuelle, les marques sortent des collections différentes deux à trois fois par an. Cette production massive engendre une consommation de masse. Ce phénomène a créé un puissant besoin d’acheter de manière continue. Mais en avez-vous réellement besoin ? Lorsque vous essayez un produit la vente est quasiment conclue, il est alors essentiel de ne pas se laisser tenter par tout ce que le magasin propose.

Connaître son style, ses mensurations et ses envies est une grande aide puisque cela permet d’effectuer un premier tri parmi le choix de vêtement que l'on . Ensuite, il faut se demander si ce que vous avez dans les mains est essentiel...

Acheter un vêtement n’est pas anodin, vous devez vous sentir bien dedans et être certain que l’achat va durer plusieurs années. Ralentir la consommation s’est surtout privilégier un dressing plus épuré, moins envahissant et donc moins stressant. La mode au ralenti est un super moyen de revenir à l’essentiel et de faire pas mal d'économies.

 

Ne culpabilisez pas d’avoir une consommation et un dressing responsable !

À l’heure des réseaux sociaux, tout le monde se juge et donne son avis sur les choix des uns et des autres. Il en va de même lorsque vous vous tournez vers une consommation de la mode plus responsable. Il y a différentes façons d’être responsable, vos critères ne regardent que vous et vous n’avez pas à vous justifier. De plus, les écarts peuvent arriver, ne vous mettez pas la pression et avancez à votre rythme et ne !

 

Avoir des bases solides dans son dressing responsable

Comment se faire un dressing éco-responsable pour homme ?

La mode est souvent intemporelle, les classiques ne se démodent pas et font toujours leur effet. Il est donc essentiel de posséder des basiques dans votre dressing. Avoir les bons vêtements qui ne se démodent pas et vieillissent très bien permet de moins acheter et de ne pas avoir un portant qui déborde. Lorsque vous devez investir dans des pièces de cet ordre faites en sorte de choisir des produits de qualité pour qu’ils perdurent plus longtemps. 

 

Ne pas ignorer la seconde main

En soit, tout achat neuf même éthique et écologique reste une solution polluante. La première option à privilégier lorsque vous souhaitez avoir un dressing responsable c’est la seconde main.

Beaucoup de personnes vendent des vêtements déjà portés, mais en très bon état, vous pouvez les trouver sur des sites de revente comme Vinted, lors des brocante. Vous pouvez aussi choisir l’option des friperies de votre ville, en plus de donner une deuxième vie aux vêtements, ça évite les colis et fais marché l'économie locale !

Il existe encore d'autres alternatives, nous vous en avons listé quelques-unes :

  • L'échange de vêtements entre amis
  • L'emprunt d'un vêtement pour une occasion particulière
  • La fabrication de ses propres vêtements

 

Le made in France

étiquette made in France

Acheter des articles de fabrication française est un bon moyen de faire vivre l’économie du pays et d’être responsable : peu d’intermédiaires et plus de transparence. Le made in France rebute bien souvent par les tarifs toutefois, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit de pièces que vous allez garder bien plus longtemps grâce à leur qualité !

 

Les tissus à l’honneur

Soyons honnêtes, les tissus ce n’est pas forcément la spécialité de tout le monde. Pourtant, il y a des tissus à bannir, deux en fait : le coton classique (non-biologique) et toutes les fibres synthétiques comme le polyester. Choisissez des cotons biologiques ou des fibres naturelles comme le lin.

A lire aussi : Vêtements bio et écologiques pour homme, une nouvelle conception de la mode

 

Pensez aux marques en « slow » production

slow fashion

Il s’agit d’une marque qui décide de produire en petite quantité tout au long de l’année. Cela permet aux marques d’éviter les invendus et ainsi de devoir se séparer des articles restants. Un geste qui permet de réduire le poids de l’industrie du textile sur la planète.

 

Ne pas avoir peur de l’inconnu

Certaines marques rivalisent d’idées pour proposer des articles en accords avec les valeurs actuelles. Cependant, certaines ont tendance à rebuter le consommateur qui reste sceptique sur certaines innovations. N’hésitez plus, certains maillots de bain sont réalisés en Econyl, une matière qui utilise des produits en plastique ou en nylon recyclés bien souvent trouvés parmi les déchets rejetés dans les océans ! Ouvrez votre univers et tentez des nouveautés.

 

Avoir les bons outils pour connaître l’origine de ses vêtements

téléphone et feuille

Parce qu’il est quasiment impossible de connaître toutes les marques et de savoir si elles sont réellement éco-responsables, certaines applications fleurissent dans notre quotidien et recensent ces marques.

L’actrice Emma Watson est marraine de l’application Good On You qui répertorie différentes marques en fonction des prix pratiqués et de leur ligne de fabrication. Vous y trouverez aussi bien des marques de sports, de vêtements et d’accessoires.

Il y a aussi l'application Clear Fashion qui permet de savoir où et comment à été produit chaque vêtement que l'on achète. Comme l'application Yuka pour l'alimentation, Clear Fashion donne une note à chaque vêtement. Celle-ci est basée sur plusieurs critères comme l'impact environnemental, la fabrication éthique, les risques pour la santé, 'utilisation et l'exploitation animale et plusieurs autres.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il est vrai qu'il n'est pas évident de mettre en place un dressing homme éco-responsable. Mais avec les bons conseils et un peu de pratique, vous arriverez vite à vous y retrouvez et à atteindre votre objectif sereinement !

Pour terminer cet article, on vous laisse avec une petite vidéo qui reprend certains points ainsi qu'une très jolie illustration réalisée par l'ADEME (Ils ont aussi réalisé un PDF hyper visuel et original Le revers de mon look que l'on conseille à tout le monde)

 

 

 

Sources : La Green Session / l'ADEME

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés